Aller au contenu principal

La société Kroely Automobiles trouve ses origines dans la volonté de deux frères, Marcel et René Kroely, fils d'un épicier estimé strasbourgeois, de se lancer à l'intuition dans l'aventure automobile encore balbutiante.

En 1907 ils créent la société M. et R. Kroely et s’installent en location dans un petit garage de 12 voitures. Ils font rapidement l'acquisition du garage Bousquet leur permettant de doubler le nombre de véhicules disponibles. La même année, les Hospices Civils de Strasbourg leur confient le service d’ambulances de la ville.

L’importance de l’activité de la société continue de s'accroître et les frères Kroely se portent locataires en 1909 d’un parking de 50 voitures comprenant un atelier de réparation et un bureau. Des taxis propriété de l’entreprise commencent à circuler et René Kroely est nommé Président du Syndicat des taxis strasbourgeois. Confiant dans la destinée du transport urbain, ils mettent au point un service régulier d'autobus assuré par des véhicules Saurer dont ils sont concessionnaires. L'entreprise déménage une nouvelle fois pour un immeuble en plein centre-ville.

Groupe Kroely 02
Groupe Kroely 04

La première guerre mondiale porte un coup d'arrêt momentané à cette ascension. Le garage est mobilisé par les troupes allemandes qui réquisitionnent pièces détachées, voitures, taxis et autobus. L'entreprise familiale continuera néanmoins d’assurer le service des ambulances jusqu'à la fin du conflit.

L'armistice marque le retour de l'activité de Marcel et René Kroely, alors concessionnaires des marques Peugeot et Delahaye. La société continue de miser sur la modernisation et l’augmentation de ses surfaces de vente et le réseau d’autobus est cédé aux hospices civils et à la ville de Strasbourg.

René Kroely est alors élu Président du Syndicat Patronal des garagistes du Bas-Rhin et la présence des deux frères au Comité Directeur de l'automobiles club leur permet également de défendre les intérêts des usagers de l'automobile.

 

 

 

Partis modestement en 1906 en vendant une douzaine de véhicules annuellement, la maison Kroely demeure en 1939 le chef de file du secteur automobile local avec un chiffre de vente de 300 voitures neuves et 200 voitures d’occasion. Dans ce contexte de réussite et à la veille de la seconde guerre mondiale, l'entreprise familiale voit disparaître un de ses créateurs, René Kroely.

Durant la guerre, le garage est cette fois d’abord réquisitionné par l’armée française puis par les forces allemandes, forçant l’entreprise à se limiter au rôle d’atelier de réparation pendant toute la durée de l’occupation. L'armée Leclerc les désigne comme atelier régimentaire lors de la libération de 1945. Progressivement, les activités civiles sont reprises devant les besoins importants de réparation des véhicules particuliers. Avec un effectif de 70 ouvriers, l’entreprise Kroely relance son affaire et renoue avec la marque Peugeot.

En 1948 l’affaire est transformée en SARL dont les associés sont Marcel et Pierre Kroely (fils de René) ainsi que Lucien Hartz. Rencontrant des difficultés répétées et engendrées par un espace de travail insuffisant et l’augmentation de ses effectifs, l’entreprise Kroely doit alors constamment s’adapter en termes d’acquisition de locaux. En 1952, les associés construisent un complexe moderne de 8000 m2 comprenant des ateliers de réparation, une station-service, des ateliers de peinture et de tôlerie, ainsi qu’un parking de 250 places (la ville de Strasbourg n’en disposait alors que de 300).

 

 

Marcel Kroely choisit de céder ses parts de l'entreprise à Pierre Kroely et à Lucien Hartz.
Le groupe continue la construction et l'ouverture d'espaces de vente dont le grand garage central Kroely & Cie en 1965, comprenant 20 000 m2 développés sur 8 niveaux et considéré comme un des plus modernes d'Europe. C'est également l'année marquant la disparition de Pierre Kroely dont les fonctions seront assurées par son associé.   

Paul Kroely, petit-fils du fondateur, quitte Automobiles Peugeot en 1980 et reprend à 24 ans la direction du groupe aux côtés de deux présidents successifs, Alfred Fortman et Jean-Pierre Wolf. Il s'attache à s'appuyer sur la recette de performance qualitative et la vision de développement qui a fait le succès du groupe par la construction et l'acquisition de nouvelles concessions dans toute l'Alsace-Lorraine.

 

 

Paul Kroely devient actionnaire majoritaire en 2008 et naît le groupe Paul Kroely Automobiles, comptant 1200 collaborateurs, une trentaine de concessions et plus de 11 marques représentées. L'entreprise est également active dans le domaine du mécénat où elle se distingue par son initiative de sauvegarde du patrimoine forestier d'Haguenau et du savoir-faire local dans son sauvetage de la Maison Bossert, conceptrice de costumes alsaciens.

En 2016, Paul Kroely décide d'un commun accord avec son associé Franck Viallet de scinder le groupe en deux entités distinctes afin de se concentrer sur de nouveaux défis concernant l'activité des marques Mercedes-Benz, Smart et Porsche.

Le groupe Kroely en chiffres